GASTON PARIS - L'OEIL FANTASTIQUE

Du 20 janvier au 23 avril 2022


Né en 1903, Gaston Paris est dès les années 1930 l’un des piliers de l’hebdomadaire Vu fondé en 1928 par Lucien Vogel. Seul salarié parmi les photographes, il partage les pages du magazine avec Laure Albin-Guillot, Germaine Krull, André Kertész, Martin Munkacsi, Man Ray ou Robert Capa. Il multiplie les reportages : exposition de 1937, sport, chanson, théâtre, le chantier du nouveau Trocadéro… etc.

Aux côtés de cette production classique d’un reporter photographe de l’époque, il livre de nombreux petits reportages étranges et personnels, aux inspirations surréalistes : « Fleurs sans parfum, parfum de toutes les fleurs » (1937), « Le Radium originel vient d’entrer dans sa 26ème année » (1937). Il excelle dans les mises en scènes bizarres et devient l’un des collaborateurs attitré du magazine Détective de la fin des années 1930 aux années 1950 ; entre horreur et Grand Guignol il y reconstitue des drames peuplés de gangsters et de vamps. Il meurt à Paris en 1964. Rachetées par l’Agence Roger-Viollet peu après la disparition du photographe, les 15.000 photographies de Gaston Paris permettent de suivre l’évolution de son regard, de saisir sa familiarité avec ses modèles, Simenon, Cocteau, Jouvet ou Piaf, et de découvrir les charmes des concours de maillots de bain à la piscine Molitor, ceux des coulisses des Folies Bergère ou des ateliers d’Yves Brayer et de Moïse Kisling.

Notre exposition est présentée en parallèle à celle du Centre Pompidou : « Gaston Paris, reporter – La photographie en spectacle », exposition monographique consacrée à Gaston Paris du 19/01 au 18/04 :

https://www.centrepompidou.fr/fr/programme/expositions-musee


Téléchargez le pack presse

Relations avec la presse

Presse nationale : Laëtitia Bernigaud

laetitita@heymann-associes.com

 

Sarah Heymann

s.heymann@heymann-associes.com