LA CHAMBRE DES VISITEURSÀ poils(s), une exposition tirée par les cheveux

Musée de la Céramique
RÉUNION DES MUSÉES MÉTROPOLITAINS
ROUEN NORMANDIE


Depuis 2016 et le lancement de la première édition de la « Chambre des visiteurs », la RMM invite tous les ans les publics à voter pour les œuvres qu’ils souhaitent voir sortir des réserves et exposer en salle.

Rendez-vous cette année du 23 octobre au 5 janvier 2022 sur le site de la Chambre des Visiteurs ! La vingtaine d’œuvres plébiscitées sera exposée à l’occasion de la Nuit des musées (mai 2022) jusqu’aux Journées du Patrimoine et du Matrimoine (septembre 2022). Une manière participative et ludique de dialoguer avec les collections.

Cette année, le thème retenu pour la 6ème édition de la Chambre des visiteurs[i] va nous permettre de « reprendre du poil de la bête » puisqu’il s’agit du poil, des cheveux et de la barbe et des expressions qui en parlent. Pas moins d’une vingtaine d’expressions courantes que chacun utilise habituellement tournent autour du poil : aussi insignifiant soit-il, il est toujours là pour se rappeler à nous (et nous gratter parfois…).

Le poil est tour à tour signe de nudité, marqueur social, effet de mode parfois très étonnant pour nos yeux contemporains et les figures de nus, de barbus ou de tonsurés, en passant par les coiffures, les totos et les animaux de tout poil marquent sa présence dans chaque fibre de notre société.

La sélection proposée illustre la grande diversité des collections des musées de la RMM. Et comme à chaque édition, la liste d’œuvres comprend des objets surprenants qui susciteront la curiosité et peut-être le vote : une étrille, un collier d’esclavage, une serrure à moraillon, un chasse-mouche, des miniatures délicates en cheveux, une race de chien à tondre, un sifflet en ivoire…et bien plus encore.

Le vote, gratuit et en quelques clics est ouvert du 23 octobre au 5 janvier 2022 sur le site www.lachambredesvisiteurs.com.

Cette année la sélection sera au poil ou nous fera peut-être dresser les cheveux sur la tête !

 

Visuel :

L’Ours est la sculpture exemplaire du talent de François Pompon. L’artiste n’y représente pas la fourrure en tant que texture mais comme une synthèse enveloppante des volumes. L’ours est cependant relié au poils, notamment sous l’appellation de « nounours » qui désigne une peluche ou un homme velu, à câliner ?

François Pompon
Ours
1er quart du 20e siècle
Porcelaine
21,4 x 39,4 x 9,5 cm
D.C.4754
Dépôt de la Cité de la Céramique – Sèvres et Limoges


Téléchargez le pack presse
Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie

Relations avec la presse

Presse nationale : Victoria Noizet

Sarah Heymann